Hastatus legionnaire Romain
Hastatus Le jeune légionnaire combattant  en première ligne

La tenue représentée sur ces photos va de la troisième guerre Punique jusqu'à la période des réformes de Caius Marius. Précisons “période” car il s’agit plus d’une évolution dans le temps officialisée en quelque sorte par Marius que d’une révolution ponctuelle proprement dite.


Les Hastatus sont la première ligne de combat de la légion. Jeunes et fougeux ils ont à cœur de faire leurs preuves. Institués au IV siècle avant notre ère dans le cadre des réformes de Camille, ils constituent la seconde classe de soldats, la plus pauvre après les vélites.



Notre Hastatus porte sur la tête un casque de style Etrusco-Italique en bronze qui lui protège bien le crâne. Sur le dessus Polybe nous dit qu’afin de les rendre plus grands, ils portent un cimier de 3 plumes noires ou rouges d’une coudée de long .

Son corps est protégé par une plaque de bronze appelée Cardiophylax,  doublée dans le dos. C’est une protection typiquement Italique assez légère, rapide à fabriquer et donc beaucoup moins chère qu’une cotte de maille. Le jeune légionnaire devra compenser le peu de protection offert par son Cardiophylax par une vélocitée accrue au combat.


A sa taille une simple ceinture de cuir qui sert de support aux armes de poing. On y aperçoit le glaive Hispanique porté sur la droite à partir des guerres Ibériques.


Il tient dans sa main droite deux pilums comme arme de jet , l’un léger et l’autre lourd.


Sa main gauche repose sur le grand bouclier républicain qui sert aussi bien à sa protection que comme arme offensive.

Au pied il est chaussé de perones (photo du haut) qui sont de petites bottines fermées d’origine pastorale. Elles vont équiper les soldats Romains jusqu’a leur remplacement par les caligae (photo de droite) une forte sandale de marche cloutée d’origine paysanne mieux adapté pour les longues marches imposées par des campagnes de plus en plus éloignées de Rome.

Polybe nous décrit cette classe de soldats comme portant souvent une seule jambière à la jambe gauche qui est celle qui se trouve la plus exposée  lors des combat.

Reconstitutions legion romaine republique AERA republique romaine Page Principale #top Types de soldats romains Princeps legionnaire Romain J-L Féraud Mai 2015

A partir du milieu de la seconde guerre Punique il est armé pour le combat rapproché du terrible glaive Espagnol ou gladius Hispaniensis qui va remplacer le glaive de type Xiphos et qui provoque des blessures horribles selon les auteurs antiques.

Xiphos Gladius Hispaniensis Différents types de légionnaires équipés du terrible Gladius Hispaniensis

Cette photo démontre que le casque étrusco-italique, bien que simple de conception, protège parfaitement la tête de notre jeune Hastatus.